Interviews

interview_test

test

Interview avec Tim Maeyens

RCAE : Tim, est-ce que tu pourrais nous résumer en quelques mots ton parcours sportif, en passant par les jeux olympiques, et toutes les autres régates internationales jusque maintenant ?

Tim : J’ai commencé à ramer sur le plan international en 1997 quand j’ai été à la coupe de la jeunesse en double scull avec Justin (Gevaert). Nous y avons fini 3ème. L’année suivante j’ai été aux Championnats du Monde juniors à Linz, j’y ai ramé en 4X avec Justin (Gevaert), Wouter (Van Der Fraenen) et Nicolas (Bleret) et nous y avons fini 6ème. En 1999, je suis allé au Championnats du monde en skiff à Plovdiv, j’y ai obtenu une médaille de bronze. Le deux années suivantes, je n’ai pas ramé au niveau international, car je voulais me consacrer aux études. En 2002, je suis allé à la Coupe des Nations avec Christophe Raes, nous y avons atteint la finale, mais terminé derniers. 2003 fut l’année où nous dûmes nous sélectionner pour les JO. Je ramais avec Arnaud (DUCHENE) en double, mais nous n’avions été que quinzième et avions donc loupé la sélection. En 2004, je me suis remis au skiff et ce fut ma meilleure saison. J’ai obtenu la troisième place à la Coupe du Monde à Munich, et je fus sélectionné pour les JO. J’y ai terminé sixième et j’en fus très content. 2005 fut un peu plus difficile car je devais terminer ma thèse pour mes études et j’ai donc dû négliger mon avant saison. Aux Championnats du Monde je suis revenu en forme et j’y ai fini quatrième. C’était beaucoup mieux que je ce à quoi je m’attendais au départ.

Interview avec Kristof Dekeyser

RCAE : Kristof, peux-tu tout d'abord nous expliquer en quelques mots ton parcours, depuis tes séances d'initiation jusqu'à ta participation aux Championnats du Monde ? Quels furent tes résultats en junior. Avant d'atteindre un haut niveau d'aviron en Belgique, est-ce que ton club, le GRS, t'a donné des facilités d'entraînements, par ex. mise à disposition d'un entraîneur qui te suivait aux heures qui te convenaient, et plus pendant les heures d'ouvertures du club ?

Kristof : J'ai commencé à ramer en été 1995, quand j'ai vu quelques rameurs qui ramaient sur le Wartersportbaan, et j'ai voulu essayer à mon tour …. Au début je ne ramais qu'une seule fois par semaine, car je suivais des cours de musique, et les entraînements avaient lieu au même moment.

Vu que je ne m'entraînais pas beaucoup, mes résultats en junior n'étaient pas brillants, mais j'ai toujours eu un entraîneur qui me suivait et m'encourageait. Ainsi, je restais toujours motivé, et je voulais toujours faire mieux. Mais tout doucement j'ai commencé à m'entraîner plus souvent et, à chaque régate, je m'améliorais. En dernière année junior, je m'entraînais 7 fois par semaine.

J'ai entamé mes études d'ingénieur civil en 2001. J'ai essayé de continuer à m'entraîner autant que possible ce qui n'était pas évident en première candi. Cette année là, j'ai essayé pour la première fois d'aller au championnat du monde -23ans en 4XLM. Une blessure et une seconde session ont eu raison de mes ambitions …L'année suivante tout a bien réussi, et je suis allé au championnat du monde -23 ans en skiff poids léger, où j'ai terminé deuxième en finale B. J'y ai pris goût, tout s'est rapidement enchaîné, pour aboutir à une sélection pour le championnat du monde en 4XLM à GIFU.

Interview avec François Libois

RCAE : François, peux-tu tout d’abord nous expliquer en quelques mots ton parcours, depuis tes séances d’initiation jusqu’à ta participation aux Championnats du Monde ?

François : Après un premier stage sans suite à l'âge de 10 ans à Wépion, je me suis réellement mis à ramer en 1998, peu avant d'avoir 13 ans. Deux mois plus tard, je faisais ma première compétition, surpris et heureux de ne pas être dernier. Le plaisir d’aller faire des courses m’est venu l’année suivante. Je ramais alors en junior 14 et les résultats, s’ils n’étaient pas brillants, étaient suffisants pour me motiver. A partir du milieu de la saison 1999 et pendant trois ans, j’ai eu un premier entraîneur à Dinant, en la personne de Marc Hamblenne. En parallèle, la participation à des stages de la ligue francophone m’a permis de faire beaucoup de progrès et fut une importante source de motivation. En 2001, j’ai pu participer à une première Coupe de la Jeunesse en tant que réserve. La saison 2002 – 2003 fut une année de transition. Je suis rentré à l’université et je n’avais plus d’entraîneur. Après une deuxième place en skiff au championnat de Belgique junior, cette année s’est finalement terminée par une victoire en huit à la Coupe de la Jeunesse. C’est à partir de là que j’ai commencé à travailler avec Abel Rosu. Il a complètement modifié ma manière de ramer et mon programme d’entraînement. C’est à partir de ce moment que je me suis vraiment entraîné correctement. Les résultats ont d’ailleurs suivi avec, entre autre une sélection en deux de couple poids léger, pour les championnats du monde des moins de 23 ans et universitaires. Cette saison, ce travail s’est poursuivi. Beaucoup d’entraînements avec l’équipe nationale s’y sont ajoutés, notamment dans l’optique du quatre de couple poids léger. Le bateau a bien fonctionné et les résultats ont suivi.

Syndiquer le contenu